15/02/2005

Orthodontie, une affaire que de " spécialistes " ?





" Orthodontie, une spécialité ? ! "

Interview du Pr. Luc Dermaut 
Head of the departement of orthodontics,
Departement of orthodontics,
University hospital of Ghent,
Belgium
URL : http://www.orthodontiegent.be/
 
Jan Delie, Rapporteur, commente en p.5 : "Pour connaître la réponse à cette question, on ne peut ignorer l'avis du professeur Dermaut, le précurseur et lobbyiste en faveur de la reconnaissance de ce métier dans notre pays".
 
Dès la p.15, le prestigieux Prof. Luc Dermaut décrit :
"Nous allon être le pays qui compte le plus grand nombre d'orthodontistes reconnus par nombre d'habitants dans toute l'Europe (...)
Oui, l'orthodontie est une spécialité dans ce sens que nous allons à présent avoir un registre officiel des orthodontistes, de sorte que nous pourrons enfin apporter un peu de clarté aux patients et à ceux qui les orientent vers nos cabinets (...)
Des dents désordonnées n'empêchent pas d'atteindre 100 ans (...)"
 
En réalité, le désordre des dents est TOUJOURS induit par la déglutition salivaire infantile (1) et celle-ci conduira le patient, futur adulte, tout droit à la malocclusion, aux maux de tête, aux pertes dentaires et à la dépression, voire au suicide.

(1) syn. déglutition salivaire atypique, syn. déglutition salivaire dysfonctionnelle, = étalement de la langue sur les dents. Voir URL :
http://users.skynet.be/occlusion/patients/

 
Donc, en cas de déglutition salivaire infantile (plus de 75 % des enfants), le petit patient ne risque certainement pas d'atteindre vivant les "100 ans" du Prof. Luc Dermaut.
 
En p.18 de la même revue, on peut lire le Prof. Luc Dermaut :
"Une occlusion incorrecte chez quelqu'un qui n'est pas demandeur ne doit, selon moi, pas être traitée".
 
Donc, si un patient est en train de passer l'arme à gauche, mais qu'il n'est pas "demandeur" de soins, il ne faudrait pas le traiter ? . . .
 
En Droit, cela s'appelle :


" non assistance à personne".

Depuis quand un patient (enfant) a-t-il les compétences et les qualifications du Médecin pour pouvoir décider seul si son cas mérite une THERAPIE occlusale quelconque dans le cadre de tout traitement orthodontique ?
 
A croire aussi que la PREVENTION et l'INTERCEPTION de la malocclusion n'existeraient pas.


Cette NON ASSISTANCE A PERSONNES est aussi contraire aux Lois belges (Jurisprudences) :

" Commet une faute le dentiste
qui ne rééquilibre pas
l'articulé dentaire de son client "

Numéro : JB09997_1      Date : 1992-04-07
Juridiction : COUR D'APPEL DE BRUXELLES, CHAMBRES CIVILES, 16ème CH
Siège : LUMEN - Source : MONITEUR BELGE


L'occlusion dento-dentaire à considérer n'est jamais celle qui répond à l'ordre du praticien "Serrez les dents !" ou "Claquez des dents !" sur le papier carbone tel que pratiqué en Orthodontie/Orthopédie Dento-Faciale ("ODF"), mais bien le REFLEXE PHYSIOLOGIQUE qui se manifeste en dehors de toute influence proprioceptive et pendant moins d'une demi seconde toutes les minutes de la vie, lors de la déglutition physiologique de 1,5 litre de salive par jour.

Ceci est scientifiquement décrit en Occlusodontologie dans le décours quotidien de la "relation myodéterminée asymptomatique", ou "RMDA".
Voir : http://occlusion.be/

Par conséquent : si un orthodontiste réfuserait le mot "occlusion" lorsque vous lui posez la question avant tout traitement d'orthodontie/ODF, vous avez intérêt à changer de partenaire thérapeutique, aussi "spécialiste" soit-il, pour en préférer un autre qui lui s'intéressera, à coups de bec et d'ongles, à la mécanique physiologique de votre Appareil manducateur (les deux mâchoires) :

LA SURVIE
DE TOUTES VOS DENTS
EN DEPEND ! 

Contrairement à l'Orthodontie, l'Occlusodontie (2) n'est pas une "spécialité" : elle doit être le fil conducteur essentiel de tout cheminement thérapeutique, qu'il soit orthodontique, ODF, chirurgical ou autre.

(2) Terme générique de l'occlusion dento-dentaire réflexe. Elle comprend l'enseignement universitaire de la Gnathologie (Beverly B. McCollum, 1924), de l'Occlusion neuromusculaire (Bernard Jankelson, 1972) et de l'Occlusodontologie (Albert Jeanmonod, 1988).
 
Sources :
- Delie J., L'Orthodontie : une spécialité?!, Interview du Prof. Dr. L. Dermaut, Univ. Gent, Février 2005, Dentist News 26(1):15-18

- Dentist News, Mk Haiglaan 20-22, 8900 Ieper, Belgium, Tél.+32 57 201667, Mél. info@dentistnews.be - URL : http://www.dentistnews.be/
- URL Prof. Luc Dermaut :
http://allserv.ugent.be/~vthienpo/Afdeling/paginaDermaut.html
- URL Moniteur Belge (Jurisprudences) :
http://www.juridat.be/cgi_juris/jurf.pl 
- URL Espace Patients :

http://users.skynet.be/occlusion/patients/ 

Occlusalement Vôtre !

Guy

Mise à jour : 15 février 2005.

22:33 Écrit par Occlusion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |